La deuxième moitié du XVIème siècle est une période tourmentée par la réforme de l'église, et la  recherche de pureté doctrinale. Les magistrats traquent les pratiques magiques traditionnelles et les guérisseurs ruraux.
C'est ainsi que le 16 octobre 1571, Maurice Le Poitevin (Le Pelletier selon Célestin Port) prêtre de Contigné, est convaincu de sorcellerie et dégradé publiquement devant la cathédrale d'Angers.
Quelques années plus tard, en 1580, Mathurine Riverain, habitante de Contigné, commença a s'abstenir de manger après avoir communié et reçu les saints sacrements. D'une grande piété, elle survécu dit-on pendant quatre années sans nourriture et seulement un peu d'eau, avant de mourir de la peste.