Une 1ère édition réussie pour le Festival Country au Thomas’Ranch

Le défi était de taille à l’image du programme dense proposé le samedi 26 et dimanche 27 lors de ce 1er Festival Country. Les quelques 1000 personnes qui sont venus durant ce week-end, se plonger dans une magnifique ambiance western ont pu profiter d’animations riches et variées. Tout d’abord la danse, un véritable marathon puisque, ce sont 24 heures de cours et de stages qui ont été proposées tout au long du festival. Le tout encadré par la crème de la danse country, en l’occurrence le célèbre chorégraphe suédois Jonas Dahlgren et le champion de France Jonathan Yang. « Grand Hibou » a également fait démonstration de ses danses indiennes. L’immersion dans une ambiance « Farwest » a été totale grâce à une décoration adaptée du ranch, la mise en place d’un saloon et de nombreux figurants déguisés en conséquence. Nombreuses et nombreux, petits et grands ont tenté de dompter le taureau mécanique provoquant souvent l’hilarité des spectateurs ! Du bétail mécanique au réel, il n’y a qu’un pas qui a pu être franchi puisque le temps du festival, le Thomas’Ranch a accueilli la 2ème manche de la Ranch Horse Association (RHA) à l’équitation de travail de ranch. Les 20 cavaliers inscrits ont pu montrer au plus grand nombre leur dextérité à diriger le bétail aux travers de prestations équestres exceptionnelles. Le samedi soir, les festivaliers ont pu se requinquer avec un menu western basé sur succulents Gribbs tout en profitant de 2 concerts de musique country. La soirée a enchaîné, histoire de bien digérer, sur un grand bal de danse country à l’ambiance survoltée. La rando moto du dimanche a emmené 50 passionnés à découvrir les magnifiques paysages du Haut Anjou. Cette première édition a été sans conteste une réussite due à une organisation sans faille réalisée par une superbe équipe de bénévoles.


Article paru dans le Haut Anjou

Festival Country 2016 en images